Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 May

Chants d'Étoile en fête le 26 Septembre 2021, double spectacle.

Publié par Dominique

 26 Septembre 2021 à 16h : Natasha Bezriche : « C’est une fille »

A 20h : Jean Michel Piton :  « Soulever la pierre »

Entrée : 1 spectacle 12 euros

               2 spectacles 20 euros

Réservations au: 06 72 51 80 37

               

Natasha Bezriche

Des portraits au féminin : la femme dans les mots de l’homme ; comment elles se perçoivent elles-mêmes ; le sort qui est fait aux femmes… Que des chansons d’une rare actualité, même les plus anciennes d’entre elles. Ainsi Les bleus de Serge Gainsbourg, sur les femmes battues ; ou Filles d’ouvriers, de Jules Jouy, sur l’exploitation de la femme (ça ne doit pas être autorisé de la fredonner dans les vestiaires d’Amazon…). Même et surtout La côtelette, de Brigitte Fontaine, qui ouvre le récital : « Je ne pense pas avec la tête / Qui sert de décoration / Je suis la femme ».

Natasha Bezriche et son pianiste et arrangeur Sébastien Jaudon ont, ma foi, fait une sélection judicieuse, passionnante pour dire vrai.

Magnifique, précieuse interprète qu’est Natasha Bezriche. Rien qu’en l’écoutant, on apprend de la chanson. J’ose même prétendre qu’avec ce répertoire, on apprend des femmes.

 

A 16h: Natasha Bezriche accompagnée de Sébastien Jaudon au piano avec son nouveau spectacle

"C'est une fille"

"Des portraits au féminin : la femme dans les mots de l’homme ; comment elles se perçoivent elles-mêmes ; le sort qui est fait aux femmes… Que des chansons d’une rare actualité, même les plus anciennes d’entre elles. Ainsi Les bleus de Serge Gainsbourg, sur les femmes battues ; ou Filles d’ouvriers, de Jules Jouy, sur l’exploitation de la femme (ça ne doit pas être autorisé de la fredonner dans les vestiaires d’Amazon…). Même et surtout La côtelette, de Brigitte Fontaine, qui ouvre le récital : « Je ne pense pas avec la tête / Qui sert de décoration / Je suis la femme »."

A 20h:

Jean Michel Piton nous présente son nouvel album

"Soulever la pierre"

"A tous les titres, ce disque est mémorable. Les musiques et arrangements signés Piton et Niobé appellent de leurs notes le talent d’une dizaine de musiciens, qui, comme le chanteur, vont de calme à tempêtes.

Ce treizième album est à l’évidence un grand cru. On en retiendra le millésime, celui d’un après-confinement qui, paradoxalement, confine à la pure beauté."

Voilà, tout est dit sur ces artistes d'exception...

Entre les deux concerts, partage avec les artistes et petit gouter/apéro (Boissons, sucré, salé à ,partager sont les bienvenus)

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, pensez à réserver au 06 72 51 80 37 ou au 03 84 48 10 62 en laissant un message auquel je répondrai très vite.

Autre détail d'importance, dans la conjoncture actuelle,s'agissant de la salle polyvalente de la commune nous sommes obligés de vous demander un pass ou PCR récent (moins de 72h) .....

En vous remerciant de votre compréhension..

Nous avons hâte de vous revoir

Jean-Michel Piton, c’est une équation complexe pour de multiples inconnus, faite d’excès délicats et puissants comme sa voix intacte, celle d’un adolescent majeur. C’est aussi de la vieillesse qui dure pour rassurer la nôtre. C’est efficace et inutile comme un poème réussi. Choisi pour nous parler comme on ne chante plus. Massif et léger. Transparent comme un regard et opaque comme la mort qui cherche à trop fraterniser avec nous-même. Que voulez-vous que je vous dise ? Jean-Michel Piton ne s’use pas. Il nous lisse, nous polit de sa tendresse violente. Il fait du bien à notre temps qui passe. Et on en redemande.

un de nos meilleurs écrivains de chansons explore des « paysages humains » où l’on se reconnaît : à la manière d’un aquarelliste, il dépeint la géographie des sentiments. Après les tempêtes, l’accalmie .Mais le souffle est puissant comme jamais…imagination féconde, foisonnement d’images. On retrouve ici, comme à l’accoutumée son regard pénétrant, sensible à l’extrême. Mais ce qui séduit au premier abord, c’est la richesse des mélodies. Ancrées dans un classicisme épuré, ouvertes sur demain et portées avec conviction par une voix au timbre parmi les plus beaux de notre planète-chanson.

Laurent Gharibian - Je Chante Magazine

J'aurai passé ma vie sur mes cordes vocales à glisser sur les mots comme on fait sur un fil...

 Chants d'Étoile en fête le 26 Septembre 2021, double spectacle.
 Chants d'Étoile en fête le 26 Septembre 2021, double spectacle.

Un bel article aussi dans «La voix du Jura», merci

 

Commenter cet article

À propos

Association pour la promotion de la chanson francophone